L'heure à Erevan: 11:07,   22 Mai 2024

PM: nous devons prendre acte de l'impossibilité stratégique de revenir à la logique de l'Arménie historique

PM: nous devons prendre acte de l'impossibilité stratégique de revenir à la logique de 
l'Arménie historique

EREVAN, 11 AVRIL, ARMENPRESS: La discussion de deux jours à l'Assemblée nationale s'est concentrée sur le débat entre les concepts d'Arménie historique et d'Arménie réelle, a déclaré le Premier ministre arménien Nikol Pashinyan, en réponse aux accusations de l'opposition contre le gouvernement.

"Je tiens à exprimer ma gratitude au député qui a cité mon discours dans la préface de la stratégie de sécurité nationale, dans lequel j'ai souligné qu'en examinant la question de notre sécurité nationale, nous devions d'abord nous pencher sur notre identité nationale. En fait, ce que j'ai dit dans mon discours d'hier depuis cette tribune est la concrétisation de cette thèse. Ce que je dis et présente comme programme est le résultat de l'examen de notre identité nationale.

Aujourd'hui, je répète que nous descendons de la Cilicie, du plateau arménien et du Royaume de Van. Notre débat est le suivant : devons-nous regarder le monde depuis la tour du Royaume de Van ou depuis la tour de la République d'Arménie ? Tel est notre débat conceptuel", a déclaré M. Pashinyan. Le Premier ministre a répondu à la question de savoir comment il pouvait y avoir un monastère arménien du VIIe siècle quelque part et l'Azerbaïdjan à quelques mètres de là.

"C'est une question très importante. Comment peut-il y avoir un monastère du VIIe siècle, alors que la Turquie se trouve à quelques mètres, parce que Khor Virap, la source de notre christianisme, se trouve à un endroit où la Turquie n'est qu'à quelques mètres. Le débat conceptuel se situe ici. Acceptons-nous que la Turquie se trouve à quelques mètres de Khor Virap ou non ? Je dis que le gouvernement de la République d'Arménie et la majorité politique reconnaissent que la Turquie est à quelques mètres de Khor Virap, et qu'enregistrer cela est la mesure de sécurité la plus importante pour le gouvernement. Et le choix stratégique repose précisément sur cela".

Quand on dit que la Turquie n'est pas à quelques mètres de Khor Virap, on choisit l'Arménie historique. Quand on affirme que la Turquie est à quelques mètres de Khor Virap, on choisit l'Arménie actuelle. La même approche s'applique dans le cas de Voskepar.

"Il faut acter l'impossibilité stratégique de revenir à la logique de l'Arménie historique. C'est là que se situe véritablement notre débat. Et c'est un débat important", a conclu M. Pashinyan.

 








youtube

Toutes les nouvelles    

Tomorrow  Demain

Digital-Card---250x295.jpg (26 KB)

12.png (9 KB)

Sur l'agence

Adresse Armenia, 22 Saryan Street, Yerevan, 0002, Armenpress
Tél.: +374 11 539818
Courriel: [email protected]